Une couveuse, comment ça marche?

u

LA COUVEUSE, C'EST QUOI?

La couveuse HOPLA permet aux personnes ayant un projet de création d’entreprise, de tester leur activité durant une période déterminée, avant de se lancer. La période en couveuse peut être considérée comme une véritable formation à la création d’entreprise (une formation « Test »), qui repose sur 3 piliers:

  1. Des temps de mise en pratique
    Durant la période de formation « Test » (ou couveuse), l’activité de l’entrepreneur-stagiaire ayant signé un Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise est hébergée juridiquement par l’association HOPLA, selon les modalités décrites dans le CAPE. Au sein de la couveuse, l’ entrepreneur-stagiaire commence à facturer, prospecter, acheter, gérer.  Il s’assure de cette manière l’existence d’une clientèle, et aborde progressivement les fonctions de chef d’entreprise (prospection, gestion du temps, organisation administrative, comptabilité…).
  2. Des temps de formation collective
    Près de 100  formations courtes (de 3 à 7h) sont proposées chaque année aux entrepreneurs de HOPLA. Lors des entretiens préalables à l’intégration de la formation »Test », un diagnostic des besoins de l’entrepreneur est réalisé, et une première sélection des formations courtes à suivre, est établie. La liste des formations courtes suivies est établie lors de la signature du contrat de formation et dépend des besoins de chaque stagiaire.
  3. Des temps d’accompagnement individuels permettant d’affiner les notions acquises lors des formations collectives, et de personnaliser le suivi. L’accompagnement individuel est réalisé par un conseiller en création et gestion d’entreprise.

 

Entrepreneur à l'essai

HOPLA s’adresse a priori à tout porteur de projet de création d’entreprise, à l’exception des personnes salariées à temps plein.

Trois contraintes peuvent toutefois limiter l’accès à certaines activités au sein de la couveuse :

-Une activité règlementée
-Une activité non couverte par l’assurance souscrite par la couveuse
-Une activité qui nécessite la signature de contrats, type baux commerciaux, ne pouvant pas être souscrits par la couveuse en lieu et place de l’ »entrepreneur à l’essai »

Le parcours dans la couveuse

Venez d’abord faire notre connaissance lors d’une réunion d’information (pour vous inscrire, c’est par ici!). Si le dispositif vous intéresse et que votre projet est mûr, vous préparerez un dossier et le présenterez à un comité, qui validera votre admission et vous proposera un programme d’accompagnement et de formation adapté à vos besoins.

Vous signerez un Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (CAPE).

A la sortie de la couveuse, vous pourrez créer votre entreprise si le test a été positif, ou intégrer une coopérative d’activités et d’emploi.

LES SERVICES

 

L’hébergement : la couveuse vous prête son N°SIRET, assure votre comptabilité, souscrit votre assurance responsabilité civile professionnelle, gère les déclarations fiscales et sociales et tient votre compte bancaire professionnel.

La formation individuelle et collective  : la couveuse veille à votre accompagnement dans votre démarrage commercial et vous propose des modules de formation collective correspondant à vos besoins. Elle vous met en relation avec un réseau d’experts et d’entrepreneurs.

L’ensemble des services est formalisé dans le Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (CAPE). Les modalités relatives à la formation sont également précisées dans une convention de formation, annexée au CAPE. A l’issue de la période de formation « Test », l’entrepreneur-stagiaire reçoit une attestation de formation.

i

LE CAPE

Le Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise est conclu entre la couveuse et l’entrepreneur à l’essai (EAE) lors de son entrée dans la couveuse. Ce contrat permet l’organisation du statut du bénéficiaire, qui est de par la loi « une catégorie particulière de travailleur » affilié au régime général de la sécurité sociale, pouvant bénéficier de l’assurance chômage et des aides à l’emploi, mais pouvant développer son projet entrepreneurial sans lien de subordination avec la couveuse.

VOTRE STATUT

La couveuse permet à l’entrepreneur à l’essai, via le CAPE, de conserver ses droits et revenus sociaux acquis avant l’entrée dans le dispositif. Il n’adhère donc pas à la sécurité sociale des indépendants, puisqu’il n’est pas immatriculé en son nom propre.

De manière générale, la couveuse accueillant principalement des demandeurs d’emploi ou bénéficiaires de minimas sociaux, ceux-ci pourront conserver le statut social et la couverture rattachée à celui-ci.

VOS RESSOURCES

Pour les demandeurs d’emploi ou bénéficiaires des minimas sociaux, leurs allocations seront maintenues dans leur intégralité tant qu’ils ne bénéficient pas d’une rémunération ou s’ils ne se remboursent que leurs frais. Elles peuvent être recalculées, notamment pour les bénéficiaires de l’Allocation de Retour à l’Emploi, si un versement de rémunération (le bénéfice de l’activité testée) a été réalisé par le biais de la couveuse durant le CAPE.

Ce salaire est soumis aux cotisations sociales du régime général des salariés ou du régime local pour l’Alsace-Moselle (à l’exception des régimes ARRCO et AGIRC, et du fonds de garantie des salaires).

FORMATION

Le comité d’admission propose à l’entrepreneur à l’essai un programme de formation individuelle et collective  adaptée à ses besoins. Ce programme est annexé au CAPE.

48 RUE FRANKLIN

HOPLA a ses locaux au 48, rue Franklin. A cette adresse, d’autres structures d’accompagnement ou de financement des projets de création d’activités pourront vous accueillir selon le stade d’avancement de votre projet: Vecteur, H’Up, le 48, Info Conseil Culture et les coopératives d’activités et d’emploi Antigone, Artenréel, Coopenates et Cooproduction.

Quel que soit l’état d’avancement de vos démarches, vous trouverez à cette adresse des réponses à toutes vos questions !

LE RESEAU

HOPLA est labellisée par la Région Grand Est dans le cadre du dispositif Be Est Entreprendre (Chèques CREA). Pour en savoir plus, suivez ce lien!

La couveuse HOPLA adhère à l’Union Nationale des Couveuses, de même qu’à l’Union Régionale des Couveuses du Grand Est.

LES ALTERNATIVES

La couveuse ne répond pas exactement à vos besoins ?

Si la création d’entreprise n’est pas une fin en soi, mais que vous souhaitez trouver une autre forme de travail pour développer vos activités, vous pouvez contacter les coopératives d’activités et d’emploi. Artenréel, Coopénates, Antigone et Coobâtir vous permettent de développer vos activités dans un cadre collectif. Après le lancement de votre activité, vous deviendrez salarié de la coopérative Vous pourrez ensuite en devenir sociétaire.

Si vous souhaitez créer tout de suite, que l’hébergement en couveuse présente certaines limites pour vous, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pourrons, dans certaines conditions et dans certains cas, vous proposer de vous accompagner et de vous former durant la première année de votre activité indépendante… tout en bénéficiant du réseau des entrepreneurs de la couveuse !

nous contacter

+33 3 89 51 38 55

48 rue franklin, 68200, Mulhouse